Actualités

Accueil Actualités Compte rendu réunion avec Demola du 09 Novembre 2016

Compte rendu réunion avec Demola du 09 Novembre 2016

Cette réunion s’est tenue dans le cadre d’une présentation du Projet Demola, en présence de Ville Kairamo, représentant du réseau Demola, et Eric Guerci, représentant de Demola Côte d’Azur. Il s’agissait d’un premier contact afin d’évaluer les possibilités d’un partenariat à venir.

Projet demola

Demola est une organisation internationale, présente dans plusieurs pays, qui cherche à faciliter la co-création de projets entre les étudiants à l’Université et les entreprises que ce soit localement ou à l’international.

L’idée émergea dans un premier temps en Finlande, autour de Nokia. La problématique d’origine était : « Comment créer un environnement propice à l’innovation dans une grand entreprise ? »

Il fallait donc réfléchir à un environnement permettant la coopération et la collaboration de talents multiples et variés ; tout en accompagnant l’entreprise durant le processus de création et d’innovation. Le but de Demola est de créer un modèle pour accompagner les entreprises et les universités dans ce processus.

Un autre point important soulevé par Demola se trouvait dans le changement des mentalités. Bien souvent, les étudiants sont utilisés par les entreprises comme une main d’œuvre bon marché. Demola a pour ambition de changer cet état de fait. Demola est présent au sein de l’Université Côte d’Azur.

Le processus

Le but est exploratoire. Il s’agit d’offrir aux étudiants un environnement d’exploration expérimentale pour les grandes entreprises, l’idée étant de permettre l’innovation par la création d’un écosystème propice.

Les entreprises n’ont pas besoin d’ingénieurs, elles les ont déjà. Elles ont besoin de personnes capables d’innover. Le but est de partir d’une innovation étudiante à une co-création avec des experts partenaires dans le principe de créer une coopération complémentaire.

L’entreprise gère de nombreux projets en simultanés. Parfois des échecs adviennent et ce sont souvent des projets étudiants. Pour pallier à ce problème, ils s’agit de faire en sorte que les projets étudiants soient accepter par l’entreprise. Dans le cas contraire, le projet est refusé.

Le projet ne demande pas de ressources financières et les droits non exclusifs peuvent être négocié et payés. Les étudiants sont les ayant-droits du concept et conserve les droits au-delà de la conclusion du projet.

Pour accompagner les projets, des « facilitateurs » de Demola sont au travail afin de faire le lien entre les étudiants et les entreprises partenaires. Le but n’est pas d’encadrer le projet mais de faciliter l’innovation. Les projets Demola s’intègrent aux cursus universitaires des étudiants en permettant l’acquisition de crédits ECTS.

Le projet 109 et Demola ?

La possibilité d’un partenariat entre le Master ICM et Demola fut évoquée. La place des enseignants dans les projets Demola a fait débat. En effet les enseignants, dans le cadre de la démarche de Demola, devraient être mis à l’écart car la position d’évaluateurs nuirait à l’innovation.