Actualités

Accueil Actualités Que va-t-on chercher d’hier pour construire demain? Quelle est la part tenue par les immémoriaux sur les fondations ou sur la surface de la musique d’aujourd’hui?

Que va-t-on chercher d’hier pour construire demain? Quelle est la part tenue par les immémoriaux sur les fondations ou sur la surface de la musique d’aujourd’hui?

Telles sont les premières lignes descriptives du thème de cette nouvelle édition, appelée « Empreintes ». Et oui ! Cette année encore la ville de Nice sera le repère du festival international des musiques d’aujourd’hui, le « MANCA festival », évènement désormais incontournable de Nice, du 3 au 10 décembre 2017.

Le festival, organisé par le Centre National de Création Musicale (CIRM) et en partenariat avec la ville de Nice, la région Provence Alpes Cote d’Azur, le ministère de la Culture ainsi que l’Université de Nice, sera une sorte de promenade aux différentes sonorités à travers plusieurs salles de théâtre et lieux culturels. L’Opéra de Nice, le musée Marc Chagall, le conservatoire ou encore le théâtre Francis Gag seront les berceaux de concerts, d’opéras, mais aussi de conférences musicales, afin de découvrir de nouveaux arts et performances et d’échanger sur ce qui nous entoure continuellement aujourd’hui : la musique.

L’orchestre philharmonique de Nice, sous la direction de Fabian Panisello, ouvrira donc le bal ce dimanche 3 décembre avec un concert symphonique à l’Opéra de Nice ayant comme thème principal le recueillement et la rêverie. Il est donc possible de réserver dès aujourd’hui vos places via téléphone ou encore à la billetterie disponible sur le site du CIRM. Il existe également des pass regroupant plusieurs représentations avec une remise effectuée lors de la réservation, de quoi profiter au maximum de ces différents lieux de rencontres. Certaines places sont également disponibles gratuitement pour les étudiants de l’UNS, dans la limite des places disponibles.

« L’empreinte du temps passé façonné forcément d’une manière ou d’une autre le geste du compositeur contemporain. Nier l’héritage du passé qui a façonné chacun De nous serait tout aussi absurde que d’en rechercher la réplique exclusive en prétendant défendre la nouveauté. (…) La mission du CIRM et du festival MANCA telle que je la perçois est de donner à voir et a entendre le but du chemin, là où nous en sommes ! Pour ce faire nous allons fabriquer de nouvelles solutions technologiques, proposer aux compositeurs d’approfondir leur langage en créant ou réinterprétant les partitions. » Voici les mots de Francois Paris, directeur du CIRM et des différentes éditions des MANCA, résumant parfaitement le but et la portée de cet évènement. Et quoi de mieux pour s’évader avant la course aux cadeaux des fêtes de Noel !
Programmation complète et billetterie disponible sur : http://www.cirm-manca.org/manca2017