Réalisations

Accueil Réalisations Le printemps des Abattoirs 2016 – 2017

Le printemps des Abattoirs 2016 – 2017

Au cours du second semestre de l’année universitaire 2016 / 2017, les étudiants du Master 2 ICM ont travaillé dans les anciens Abattoirs de Nice, que l’on appelle présentement le 109, dans le cadre de leur projet de fin d’étude. Sous la tutelle des associations Le Hublot et l’Entrepont, l’Université de Nice Sophia-Antipolis et le corps enseignant du master, les élèves ont produit trois réalisations qu’ils ont présenté lors d’un événement intitulé “Le Printemps des Abattoirs”, le 22 avril 2017.

Pourquoi les anciens Abattoirs ?

Ce lieu, choisi par les enseignants du master, est doté d’un énorme potentiel de restructuration et reconfiguration. Le long chantier culturel qui s’y est installé peine à s’achever et le public n’est pas aussi présent que souhaité. Pour les étudiants, il s’agissait de s’emparer de ce lieu, l’analyser et le comprendre, puis de réaliser pendant trois mois, un projet qui participe à son nouveau développement sur un plan social, artistique et numérique.

Affiche de l'événement Le printemps des Abattoirs

Les réponses des étudiants

À l’issue de ces trois mois, les différents groupes ont proposé trois réalisations qui ont été présentées sous l’événement commun : Le Printemps des Abattoirs. Voici leurs réalisations :

Pré-faces

Image de la réalisation Pré-faces

Pré-face est une exposition mettant en scène les perceptions, représentations, imaginaires et projections visuelles des habitants du quartier sur les anciens Abattoirs. Ce travail résulte d’une phase d’immersion des étudiants dans le quartier autour des anciens Abattoirs et d’une prise de parole des habitants du quartier au travers d’ateliers créatifs et participatifs.

Transforadio

Image de la réalisation Transforadio

Transforadio est une exposition artistique utilisant les imageries médicales des habitants issus du quartier des Abattoirs. Celle-ci s’engage à mettre au jour la transformation des anciens Abattoirs comme un lieu qui tend vers une seconde vie. Les sept propositions artistiques présentées s’inscrivent dans les idées de fracture, de réparation et de transformation. Les thématiques abordées sont plurielles, de l’invu à la métamorphose en passant par les blessures, la convalescence et la transition des lieux.

Moi, Abattoirs

Image de la réalisation Moi, Abattoirs

Un serious game pédagogique et ludique qui a pour objectif de raconter sous une forme originale l’histoire des Abattoirs. Le principe est de libérer les fragments des mémoires des Abattoirs au cours d’une visite guidée numérique sur les traces du passé qui persistent dans les salles, halles et couloirs de ce site en mutation. Site disponible à l’adresse http://lehublot.net/moi-abattoirs/

Après l’événement final, une restitution numérique commune (document de référence) a été demandée aux différents groupes d’étudiants. Ceci afin de présenter leurs projets, élaborer des propositions sur l’évolution du site du 109 et finalement pour partager leurs ressentis à l’issue de cette expérience immersive au sein de ce lieu en pleine mutation.